569



Tel épris qui croyais prendre

*
-          Tu t’y connais en chevaux ?
-          Je ne joue pas les chevaux, je joue les jockeys

568



Ma pendaison a échoué
Car mon chat me regardait

*
 On demande aux résistants
de se mettre dans la file de gauche 

567



Je n’ai jamais été                                   
            gothique
                                      maquillée                                       sifflée                      réglée                  déshabillée des yeux                       raccompagnée                                 déchirée par l’extérieur               épilée                      déréglée                    

Je n’ai jamais été déchirée par l’intérieur   
Je n’ai jamais été mère
Je n’ai jamais été tétée

*
Par ce que je n'ai jamais été, je deviens.
        
                                               PP Ny

566

Dabek enjambe les parois et se plie à l’intérieur de la grande boîte, cette boîte il passe désormais l’essentiel de ses après-midis.  Les parois de carton l'enserrent comme il convient, avec une chaleur de Godin. Il s’endort bientôt. Il fait des rêves silencieux, de neige et d’oiseaux.

*
Pour pouvoir oublier il faut commencer par se souvenir. La clé est là.

565

Une bûche, déposée là par la petite marée.
Elle est allongée en pente, vers le large, elle a gardé toute son écorce : cela n’a pas de sens, n’est-ce pas ?
Ainsi cela restera, une heure ou deux, entre l’aube et la venue de l’homme en bleu.
Il viendra la soulever du rivage qui l’a accueillie, l’éloignera du large vers lequel elle voulait repartir.
On sent que, non loin, il y a d’autres bûches, que l’on aligne.

*
C’était bien une bûche, n’est-ce pas ?